Escalier et contremarche décorative.

L’escalier. Il est le danger quand on est bébé. Mais il est aussi la piste de luge en intersaison (je vous promets qu’un gros coussin ça glisse très bien sur un escalier en parquet – surtout ceux en velours – les 4 enfants, accros au ski que nous étions, l’avaient bien compris). Surtout, il est le calvaire quand on habite le 6ème sans ascenseur.

Aussi, il est le cafteur quand vous rentriez un peu tard le soir. Je me souviens que des copains avaient mis « discrètement » du scotch sur les marches qui grinçaient pour éviter de réveiller leurs parents lors de leurs retours de soirées au petit matin.

Mais, surtout, l’escalier est l’oublié de la maison. Souvent son utilité suffit à justifier sa présence, et on néglige son esthétisme.

Aujourd’hui je ne vais pas vous suggérer de tout casser pour construire un escalier en skate. Mais juste de le customiser un peu, rendre cette contremarche décorative pour ne pas l’oublier. Pas de marteau, de bobo juste des autocollants, de la peinture et donc quelques tâches.

Continuer