Régulièrement je me fais arnaquer.

Arnaquer par mon copain qui me laisse me coucher 5 minutes avant lui. Qui me laisse réchauffer mon côté à grands coups de battements de pieds. Qui se glisse dans le lit 5 minutes plus tard en ouvrant grand la couette (laissant rentrer ainsi une quantité incroyable d’air froid gelé), alors que je lui avais ordonné gentiment suggéré de se faxer doucement.

Pour couronner le tout, après un argumentaire caduque, il arrive à me faire changer de côté. J’hérite ainsi du coté froid.

C’est reparti pour un tour de battement de jambes.

Et je m’endors. Rêvant d’un matelas chaud, en permanence. A bonne température, sans faire de la zumba ou au contraire, sans laisser ses pieds à l’extérieur.

Et si cette solution s’appelait le savoir-faire traditionnel français…

Le lit nation place du trocadero 11 novembre

Jeudi dernier j’étais dans la boutique du Lit National place du Trocadéro.

Le Lit National fabrique à la main leurs lits depuis 1909 dans les ateliers du Pré-Saint-Germain. Douze artisans : matelassières, menuisiers, litiers, couturières et tapissières travaillent conjointement à faire naitre des lits sur-mesure pour satisfaire tous les dormeurs.

Lit studio avec bibliothéque et bureau au verso de la tête de lit
Lit studio avec bibliothèque et bureau au verso de la tête de lit.

 

Les matelas sont en laine, en latex ou à ressort. Personnellement,  je choisis la laine. La laine qui se régule toute seule pour ne plus me faire arnaquer. Ne plus danser la zumba, mettre les pieds à l’extérieur, mettre un pull, enlever un pull. Pour dormir tout simplement.

lit national collection coussin sac alpin

 

L’association des savoirs-faire est toujours une grande réussite. Ainsi le lit national a ouvert ses horizons et associe ses talents à ceux de différents créateurs.

Mélange de savoir-faire, de traditions, de nouvelles idées et d’evolution, le lit à baldaquin Etxe a tout pour plaire.

C’est un beau projet qui a abouti ici. Association d’artisans françaises, sublimée par le regard contemporain de la jeune maison d’édition Le Déan Prieur.  Le lit est basque, la broderie bretonne. Le savoir-faire est traditionnel, les lignes modernes.

lit a baldaquin Etxe le lit national le déan prieur Gurea Le Minor noyer

 

Commentaires

Vous aimerez peut-être aussi