Le projet de Paris pour 2050 par Vincent Callebaut – «PARIS SMART CITY 2050»

Le Plan Climat adopté par le Conseil de Paris le 1er octobre 2007 prévoit de réduire les émissions de gaz à effet de serre du territoire parisien de 75% en 2050 par rapport à 2004. Le plan d’action porte alors sur plusieurs domaines : déplacements, habitat, urbanisme, gestion des ressources et des déchets, alimentation…

C’est donc dans ce contexte que l’agence Vincent Callebaut Architectures a travaillé sur le projet « PARIS SMART CITY 2050 ». Cette étude a alors été menée en 2014.

C’est un travail de réflexion et de recherche sur l’intégration des Immeubles de Grandes Hauteurs à énergie positive (BEPOS) et solidairement producteurs d’énergie pour les quartiers où ils sont implantés.

Il en résulte ainsi huit prototypes de tours transformant complètement l’allure de la ville. Je vous laisse en juger…

Habitué à l’architecture haussmannienne et aux immeubles de 6 étages, nous sommes surpris. En effet, les bâtiments de grande hauteur se font rare dans la capitale française. Néanmoins, avec l’augmentation de la population à Paris, il est difficile d’envisager un avenir qui respecterait tous ces codes. Le cabinet d’architecture s’est alors penché sur la question afin de mêler ces nouveaux enjeux à l’esthétisme historique de la ville.

 

PARIS SMART CITY 2050 les Mountains Towers de la rue de Rivoli

Des tours végétales, solaires et hydrodynamiques bio-climatisant l’îlot de chaleur urbain. La façade des immeubles est alors modifiée partiellement pour que les nouveaux aménagement se mêler aux bâtiments. Aussi, face au jardin des Tuileries, des éoliennes permettront de fournir l’électricité nécessaire aux habitants de la rue.
paris smart city 2050 MOUNTAIN TOWERS : Rue de Rivoli.

 

Antismog Towers : Petite ceinture, Paris XIV

Un corridor écologique de 23 kms au cœur de Paris ponctué de tours dépolluantes photo-catalytiques.
parissmartcity2050_pl13m

Photosynthesis Towers : Tour Montparnasse

La verrue parisienne serait potentiellement couverte d’agues vertes ! Je connaissais en effet les bienfaits de cette dernière pour la santé. Mais je n’aurais pas imaginé la détourner en façade d’immeuble pour le projet Paris smart city 2050 !

Vincent Callebaut Architecte. PHOTOSYNTHESIS TOWERS : Tour Montparnasse.

 

PARIS SMART CITY 2050 les Bamboo Nest Towers

Le 13ème arrondissement de Paris est sans doute le quartier de Paris qui accueille le plus de grands immeubles. En effet, le sud de la ville nous demande de lever la tête pour apercevoir le ciel. Néanmoins, il s’agit le plus souvent de bars de béton. Alors que les architectes veulent construire des tours pour cultiver son potager. Un projet réjouissant mais sans doute un peu utopique…
paris smart city 2050 BAMBOO NEST TOWERS.

 

PARIS SMART CITY 2050 les portes de Paris

HONEYCOMB TOWERS : Porte des Lilas, Paris XX

On connaissait les ruches sur le toit des immeubles de la Défense. Un petit traquenard pour que les sociétés qui y ont leur siège profite d’une réduction d’impôt pour leur « geste pour la planète ». Mais Porte des Lilas, les logements sont alvéolés. Ce ne sont donc plus que les abeilles qui profitent des ces nouveautés.

 

Farmcrapers Towers : Porte d’Aubervilliers, Paris XIX

Pour cette porte de Paris, la volonté est d’apporter la campagne à Paris. La tour abrite donc un écosystème intéressant et surement inconnu aux riverains contemporains.
FARMSCRAPERS TOWERS : Porte d’Aubervilliers.

 

Mangrove Towers : Gare du Nord

La volonté est ici de profiter de l’espace inexploité entre les quais de gare. En effet, ils veulent faire surgir des tubes végétaux pour rajouter de nouveaux poumons à la ville et luter contre la pollution de l’air.

parissmartcity2050_pl46m

 

BRIDGE TOWERS : Pont Amont, Paris XII et Pont Aval, Paris XVI

Des ponts-paysages habités amphibiens enjambant la Seine aux entrées Amont et Aval de Paris.

parissmartcity2050_pl49m

 

Crédit : Vincent Callebaut Architecte

Vous aimerez peut-être aussi