Je déménage ! Et j’aime le comique de répétition. Donc la moitié de mes articles de ces quinze derniers jours débutent ainsi. Et si l’on oublie l’effet d’annonce chancelant, le sujet est bien là : la création d’un appartement dans lequel on se sentira bien. Et dans cette quête nous étudions un à un tous les objets meubles et bibelots déco qui nous accompagneront pendant les prochaines années. Car, notre futur appartement, nous le voulons parfait, dans les moindres détails.

« Les détails font la perfection, et la perfection n’est pas un détail. » disait d’ailleurs notre cher Léonard de Vinci.

Loin de moi l’idée de me comparer à ce génie. Mais, m’en inspirer plus souvent me ferait le plus grand bien. Détail du jour : les interrupteurs.

mur béton ciré interrupteur wireless design noir mat - blog déco - clem around the cornermur béton ciré interrupteur wireless design noir mat - blog déco - clem around the corner

 

La question des interrupteurs

Je me souviens au début du blog avoir visité deux lofts construits par le jeune architecte de talent Vincent Eschalier. Si tout le monde était admiratif du rooftop, je me rappelle avoir été ébahie pour les interrupteurs. Je m’étais dit : le jour où je change d’appartement, je prendrais les mêmes. Nous y voilà, à quelques semaines du transfert de cartons, quand on commence à négocier une visite supplémentaire de l’appartement pour mesurer la taille des fenêtres pour les futurs rideaux, quand la wishlist déco atteint un nombre de lignes improbables sur le fichier Excel (faux, j’utilise Numbers). Et la question des interrupteurs finit par se poser.

On aurait pu croire que le choix fut évident étant donnée ma détermination il y a 4 ans. Mais depuis j’ai quelque peu augmenté mon niveau d’exigence. Car chez moi, les interrupteurs je n’y touche presque plus. En effet, les lumières sont connectées depuis longtemps et c’est à la voix que j’ordonne à Google Home et Alexa de plonger mon appartement dans la pénombre. Il s’agit d’un confort auquel nous ne souhaitons pas renoncer. Mais on abandonnerait bien les interrupteurs moches qui ornent nos murs.

Si je dois dresser un bilan préalable de notre situation : connecté mais laid.

 

Le jour où j’ai découvert Unica de Schneider Electric

Ma découverte remonte à mardi soir. Schneider Electric dévoilait en effet à la presse sa nouvelle gamme baptisée Unica. Je vous épargnerai les détails techniques. Les deux choses importantes à retenir concernant l’installation c’est qu’Unica s’adresse principalement aux décorateurs qui ne sont pas électriciens, comprenez donc qu’ils sont faciles à in staller. Le deuxième point est dans la continuité de ce premier : je suis repartie de la présentation presse avec un interrupteurs je suis rentrée chez moi et je l’ai installé, pour tester, en 4 minutes montre en main. Donc, oui, c’est easy peasy les amis.

Mais au-delà de la mise en oeuvre simplifié, ce que j’ai retenu c’est la multitude de déclinaisons disponibles. Formes, matières, couleurs et finitions vous permettent de créer l’interrupteur correspondant parfaitement à votre goût. Si l’on mélange le tout, il y a plus de 6000 combinaisons possibles.

interrupteur wireless connecté design gamme Unica Schneider Electric - blog déco - clem around the corner

 

Mais retournons au critère sur lequel je ne souhaite pas faire de concession : la connectivité.

Les interrupteurs sont connectés. En bluetooth, ils communiquent avec une applications nommée Wiser qui permet de les piloter depuis notre smartphone et créer des programmes. Vous pouvez donc éteindre votre plafonnier sans quitter la couette. Mais surtout vous pour définir que la lumière ne s’allume qu’à 50% d’intensité entre minuit et sept heures du matin par exemple. Finalement, il faut aussi retenir que la gamme Unica a été développé autour de tous les types d’interrupteurs et de prises. Vous pouvez donc remplacer aussi celui de vos volets roulants pour là encore demander à l’application de les ouvrir progressivement et automatiquement à l’heure de votre réveil.

interrupteur wireless connecté design chambre mur bleu foncé - blog déco - clem around the corner

 

L’interrupteur connecté Unica

Mais si vous êtes un peu trop accro aux réseaux sociaux, peut-être avez-vous décidé de ne pas faire rentrer votre smartphone dans votre chambre ? Ce n’est pas mon cas. Mais, depuis que l’on a Alexa et Google Home on a plus trop l’habitude de dégainer nos téléphones pour allumer la lumière, commander un Uber ou regarder la vidéo. On demande simplement à nos Nestor de technologies de passer commande à qui de droit. Et c’est d’ailleurs sur ce point qu’Unica m’a le plus convaincue.

Nous avons en effet découvert juste au-dessus que par bluetooth nous pouvions piloter les volets. Cependant,  il est aussi possible d’ajouter un petit boitier à notre installation pour que ce soit un interrupteur wireless. Et dès aujourd’hui je peux simplement dire « ok Google, ouvre les volets ». A dream comes true pour la wannabe princesse que je suis.

interrupteur wireless connecté design chambre mur rose terracotta - blog déco - clem around the corner

 

 

Article rédigé par la team Clem Around The Corner en partenariat avec Schneider Electric.

 

Vous aimerez peut-être aussi