L’architecture de San Francisco est électrique et vous promet de belles surprises. En voyage dans la capitale des nouvelles technologies, découvrez les monuments architecturaux emblématiques, les maisons victoriennes et les villas modernes.

San Francisco architecture et monuments emblématiques

Évidement, nous commençons notre tour depuis l’iconique GGB. Ce la permet de toute de suite se projeter dans le voyage. Mais, surtout, depuis l’autre rive, à Sausalito, nous pouvons admirer San Francisco dans sa globalité.

Puis nous sommes retournés en ville pour découvrir les différents quartiers. Vous découvriez alors très rapidement de jolies maisons victoriennes comme ici au pied du Buena Vista park. Situé dans les quartiers d’Haight-Ashbury et de Buena Vista Heights il s’agit d’ailleurs du parc le plus ancien de la ville.

San Francisco architecture maison victorienne buena vista park - blog clem around the corner

Chaque fois que nous en avions l’occasion, nous avons pris de la hauteur. C’est en effet une belle idée pour admirer la ville. Je vous conseille d’ailleurs de vous inviter à l’hôtel Grand Hyatt. En passant le lobby comme si vous séjourniez dans l’établissement hôtelier, prenez les ascenseurs jusqu’au dernier étage. Vous découvrirez alors une belle vue d’ensemble de l’architecture de San Francisco et cela jusqu’à l’île prison d’Alcatraz.

Un autre point de vue intéressant se trouve aux pieds des célèbres Twins Peaks, elles même perchées sur une colline de la ville. Vous pourrez alors de là-bas admirer la skyline de San Francisco et ses gratte-ciels.

D’ailleurs parmi toute cette modernité, il est possible de vivre slow life à San Francisco comme le démontre cette villa contemporaine et zen.

skyline gratte-ciel tour San Francisco bâtiment depuis twin peaks architecture

Finalement, la ville californienne nous offre une nouvelle curiosité architecturale. Il s’agit cette fois-ci de la célèbre Lombard Street. Une rue originale composée d’une succession de virages. Personne ne l’emprunte quotidiennement tellement elle est difficile à arpenter. Mais des touristes amusés affluent en permanance dans cette amusante rue en zig zag !

Profitez de votre séjour pour faire quelques emplettes déco en suivant mon guide de bonnes adresses à SF.

San Francisco, maisons victoriennes

L’architecture de San Francisco est éclectique. Mais on pense tous aux maisons victoriennes lorsque l’on évoque SF. Ces villas tirent alors leur nom du style architectural populaire durant le règne de la reine Victoria. Elles ont été construites pour la plupart entre 1850 et 1915.

alamo square the painted ladies maison colorée pastel parc sf - blog déco - clem around the corner

Aussi, elles ont le plus souvent 3 étages, un porche. Et les habitants les ont peintes de 3 ou 4 couleurs différentes.

Cependant, elles n’ont pas toujours été si colorées. En Effet, les 48.000 maisons construites à San Francisco entre 1850 et 1915 étaient peintes de couleurs vives pour accentuer les détails architecturaux. Mais pendant les deux guerres mondiales, beaucoup d’entre elles ont été couvertes de gris avec le surplus de peinture de la US Navy (marine de guerre des États-Unis). Mais beaucoup d’autres ont été détruites, transformées, ont vu leurs façades recouvertes de briques ou on brulées durant les incendies qui ont suivis le tremblement de terre de 1906.

C’est en 1963 que l’artiste Butch Kardum décora sa maison de bleu et vert. Certains critiquèrent et d’autres copièrent. Et des dizaines de maisons victoriennes grises retrouvèrent les couleurs intenses de leurs débuts.

Puis, dans les années 70, “the colorist movement” avait changé des rues et des quartiers entiers. Aujourd’hui, le processus se poursuit encore.

architecture city guide San Francisco monument emblématique maisons victoriennes

The Light House de Dolores Park San Francisco

Dolores Park est sans aucun doute mon parc préféré à San Francisco. Les gens y pique-nique, pratique quelques acrobaties, jouent au tennis, bronzent, admirent la vue et papotent. Et lorsque l’on regarde la ville il y a toujours ce bâtiment qui étonne la “Light House”

Il dénote clairement avec l’architecture de la ville et je me suis toujours demandé ce qu’il abritait. J’ai désormais la réponse et les photos ! Visitons donc un intérieur californien atypique.

L’histoire de la Light House

Au 651 Dolores Street, la Light House a été construite en 1916 pour devenir une église de la Science chrétienne. D’un style néo-classique, elle est a été dessinée par l’architecte William H. Crim. Le bâtiment est particulièrement remarquable de part sa coupole en bois qui repose sur les murs hexagonaux de l’auditorium.

Au début des années 2000, face à la diminution de sa communauté et l’augmentation des coûts d’entretien, l’Église de la Science chrétienne ne pouvait plus supporter ses charges. L’oeuvre de William H. Crim est alors mis en vente.

Un loft dans une ancienne église, l’intérieur californien

En 2012, Siamak Akhavan rachète le bâtiment et le fait transformer pour accueillir 4 appartements. La question est donc : comment transformer une église en un loft, un appartement ou une maison ?

Le propriétaire de la Light House s’est réservé l’appartement sous le dôme. Logique évidemment ! Les autres appartements sont manifestement moins impressionnants. Mais on retrouve néanmoins les codes de l’architecture ecclésiastique se mélangeant avec agilité avec mode de vie contemporain.

Alors, on profite du soleil californien grâce à d’immenses fenêtres. D’ailleurs l’architecte a choisir de peindre les colonnes qui forment les arcades d’une couleur différentes. Il souligne alors leur présence et les origines du bâtiment.

Toutes les pièces sont alors arrondies et offrent un joli mur de briques d’origine.

Finalement, moi qui suis amoureuse des appartements aux volumes majestueux je suis conquise.

Photo © Patricia Change via SF Curbed.

Vous aimerez peut-être aussi