Entre ces deux termes, il se mène un combat sans fin. Personne ne s’accorde sur leurs réelles définitions et chacun utilise alors ces mots comme bon lui semble (moi la première). Or, il me paraissait d’une importance capitale, afin de pouvoir en parler correctement, de mettre le doigt sur la différence entre rétro et vintage en décoration.

Si vous êtes autant intrigué que moi et que vous souhaitez savoir ce qui différencie mais aussi ce qui rassemble ces deux expressions, alors vous êtes au bon endroit !

Photo de couverture NV Gallery

Avant toute chose, il me semble important de rappeler que la langue évolue. C’est en quoi elle est vivante. Car année après année, on observe des changements. Des mots disparaissent de notre vocabulaire, d’autres rentrent et certains élargissent leur définition.

Photo Théo-Bert Pot découvrez tout son intérieur incroyable !

Si je vous dis ça, c’est parce qu’il est en réalité difficile de clairement séparer les deux termes qui nous intéressent. Car s’il y a bien une différence entre rétro et vintage en décoration, cela n’empêche pas qu’il y est également beaucoup de ponts entre les deux dû à la pluralité de leurs sens. En effet, il existe plusieurs définitions de chacun de ces mots qui contribuent à construire chaque terme dans sa globalité. D’ailleurs, c’est sûrement ça qui rend la question de la différence entre rétro et vintage en décoration intéressante, non ?

La différence entre rétro et vintage selon Clem Around The Corner blogueuse déco !

Mon instinct est le suivant : l’objet vintage a vécu. Il a déjà quelques décennies d’existence, a été chiné ou nous vient de nos parents ou même grands-parents.

Par contre l’objet retro peut être neuf mais il a une silhouette, des lignes, un esthétisme d’une autre époque. C’est donc un accessoire clin d’oeil.

Néanmoins, tout le monde ne s’accorde pas à cette explication ! Alors voici d’autre propositions…

La différence entre rétro et vintage en décoration : une question d’époque ?

Il est possible de donner une première définition de ces termes d’un point de vue chronologique. En effet, les premières différences entre rétro et vintage en décoration que l’on peut souligner sont les époques auxquelles font référence chacun de ces mots.

Le rétro désigne le style en vogue dans les années 30

Qu’il s’agisse de mode, de design ou de cinéma, le rétro renvoie à une période assez courte du XXème siècle : les années 30. Il s’agit alors d’un style à part entière, propre aux années folles.

C’est-à-dire un ensemble de couleurs, de motifs, de textures mais aussi de moeurs particulières qui sont propres à ce moment de l’histoire. Ce qui est rétro appartient donc à cette époque précise.

La première différence entre rétro et vintage en décoration se trouve donc dans l’approche temporelle. En effet, le vintage quant à lui, couvre une plage plus large, et donc un champ de style plus grand.

Photo Caroline Dethier – Fauteuil JH97 de Jaime Hayon pour Fritz Hansen et lampadaire Mante Religieuse de Jean Rispal.

Ce qui as plus de vingt ans d’âge est, par définition, vintage

Le vintage s’étend aujourd’hui sur presque un siècle. Vous vous imaginez donc qu’en ce laps de temps, les tendances ont eu le temps de changer. Le vintage désigne étymologiquement ce qui a plus de 20 ans d’âge. De plus en plus d’éléments entrent alors dans cette catégorie au fil des années.

Ce qui est vintage, est donc ce qui appartient à des tendances passées, désuètes, à une génération précédente. Ainsi, ce qui est rétro est forcément vintage. Mais l’inverse, cependant, n’est pas vrai. Ce qui est vintage n’est pas forcément rétro !

Pour la petite anecdote, le terme “vintage” vient du mot français “vendange”. Il est utilisé dans le milieu viticole pour désigner un vin remarquable par sa qualité. Il fait notamment référence à l’âge du vin et par là, est donc synonyme de “millésimé”.

C’est l’objet en lui-même qui nous donne finalement la différence entre rétro et vintage en décoration

Avec l’approche étymologique précédente, on voit bien qu’il faut encore creuser. En effet, la différence entre rétro et vintage en décoration ne se résume pas à une question d’époque. En réalité, bien d’autres sens se cachent derrière ces termes.

Si on les distingue par les époques auxquelles ils font référence, il convient aussi de se concentrer sur l’aspect matériel afin de comprendre une autre différence entre rétro et vintage en décoration.

Comme je vous le disais, les expressions rétro et vintage se définissent de différentes manières. Ici, la distance entre les deux se trouve dans le vécu de l’objet.

Buffet Quilda

Le rétro s’inspire d’une époque révolue pour nous la rappeler

Le rétro est un style. Celui qui était en vogue dans les années 1930. C’est finalement quelque chose d’immatériel qui s’est construit autour d’une idée. Par exemple, les intérieurs de Daria Zinovatnaya sont inspirés du style rétro.

Ainsi, on peut donc faire du rétro même aujourd’hui. Il n’a en effet pas besoin de provenir directement des années folles.

C’est-à-dire qu’un objet n’a pas pour obligation de dater de cette époque pour être rétro. Il doit simplement s’en inspirer. C’est une décision de retour vers ce temps passé. Et là on s’approche de ma version première de la distinction !

1 – Fauteuil La Redoute // 2 – Suspension Eclipse // 3 – Verre à vin Tank

4 – Applique Lucide // 5 – Chaîne Hifi Belle Epoque 1906 // 6 Lampe de table

7 – Étagère Madam Stoltz // 8 – Lampe de table Bianca // 9 – Chaises Ronda

10 – Pouf Normann Copehagen // 11 – Bureau Adii // 12 – Applique Planet

13 – Porte revues AYTM

Ce qui est vintage a une histoire à vous raconter

Le vintage quand à lui, a déjà vécu. C’est tout d’abord un élément vieux. Il n’est donc pas une idée mais plutôt un fait sur lequel on ne peut discuter. De plus, un objet vintage détient généralement un caractère original. Il est le reflet d’une certaine authenticité. C’est un objet qui a sa propre histoire.

En déco, il peut s’agir d’un fauteuil chiné, d’un miroir récupéré chez votre grand mère ou un parquet d’origine.

1 – Commode 70s // 2 – Rocking chair // 3 – Miroir Soleil

4 – Lampadaire fleurs de Hans Kogl // 5 – Coussin // 6 – Coussin

7 Vase en céramique // 8 – Dame-jeanne Ayelense

9 – Table basse palissandre par Marten Franckena pour Fristho

10 – Rocking chair Ercol // 11 – Assiettes U & C Sarreguemines

12 – Tapis persa // 13 – Lampadaire

Dès lors, cette différence entre rétro et vintage en décoration nous fait comprendre que ce qui est rétro n’est pas nécessairement vintage et inversement. Mais aussi que le vintage, contrairement à l’usage qu’on en fait, n’est en réalité pas un style de décoration. Il désigne plutôt le caractère singulier d’un objet.

Via @myinteriordetails @lenaterlutter

Mais qui sait, peut-être que la langue va encore évoluer et prendre en considération cet abus de langage pour que finalement, naisse réellement le style vintage ? Enfin, si ce n’est pas déjà le cas !

Vous aimerez peut-être aussi