L’idée d’un DIY terrarium me trotte dans la tête depuis déjà quelque temps. Chaque fois que je vois une de ces compositions végétales, j’ai envie d’en avoir une dans mon appartement. Alors aujourd’hui c’est décidé. Je me lance. Il est donc temps pour moi de prendre quelques minutes pour faire un peu de (mini) jardinage. Tout cela dans le but d’apporter un peu de verdure à mon intérieur de manière originale.

À vrai dire, je ne sais pas exactement quand l’envie m’a pris. En réalité, cela doit remonter à assez loin. Et puis, c’est comme beaucoup de choses : à force de voir ce DIY terrarium, j’ai fini par en avoir envie ! Cependant, je crois que le déclic à été l’une des tables basses Lack IKEA hack que j’ai vu et qui comprenait un terrarium intégré. Je crois donc que c’est à ce moment que le désir de réaliser de Do It Yourself a refait surface.

DIY terrarium : le matériel nécessaire

Pour le dernier élément nécessaire à la réalisation de ce DIY terrarium, j’ai rassemblé ci-dessous des boîtes en verre et métal que devraient satisfaire toutes vos envies.

1 // 2 // 3 // 4 // 5 // 6 // 7 // 8 // 9 // 10.

Mais avant de commencer m’attaquer au vif du sujet, laissez-moi vous apporter une petite précision. Il existe en réalité deux façons de réaliser ce DIY terrarium. La différence réside dans le type de plante que vous désirez y loger.

En effet, si vous désirez des plantes désertiques telles que, notamment , les succulentes, c’est alors la version semi-aride du DIY terrarium que vous allez réaliser. Si vous avez plutôt envie de mousse et de fougère, alors il s’agira du modèle tropical.

Pour ce qui est du déroulement des étapes, cela ne change absolument rien. C’est plutôt au niveau des ingrédients qu’on observe quelques variantes. Il faudra effectivement un contenu ouvert et une terre sèche dans le premier cas. Tandis que pour un terrarium tropical, on préfèrera un récipient fermé et un terreau bien humide. Il n’y a donc pas que sur l’aspect esthétique du bocal qu’il faudra vous pencher !

De plus, n’oubliez pas d’adapter l’exposition de votre composition végétale en fonction des besoins des plantes que vous aurez choisis.

Les étapes de ce DIY terrarium pour vous aider dans sa création

Besoin d’inspiration ? Ces DIY terrarium vont vous donner des idées !

Recycler votre vielle French Press avec ce DIY terrarium

Comme quoi, on peut avoir des contenants propices à la réalisation d’un DIY terrarium sans même le savoir !

J’aime vraiment cette idée qui combine à la fois l’envie d’apporter de la verdure chez soi, mais aussi celle de recycler et de mettre en valeur un objet de manière tout à fait originale.

Terrarium Cafetière – Zik via Tumblr.

Mettez un petit peu de montagne chez vous

Cette version du DIY terrarium, c’est un peu le monde à l’envers. En effet, au lieu d’avoir une petite maison sur un flanc de montagne, c’est l’inverse. Ici, c’est la montagne qui est dans une maisonnette de verre.

Terrarium Forêt – Doodle Bird via Etsy.

Et moi, j’adore ! Je trouve cela vraiment très poétique. Au niveau visuel, c’est également un régal. On peut mettre ce petit objet absolument partout : dans le salon, la salle de bain ou dans une chambre d’enfant. Alors, que demande de plus ?

DIY terrarium : une jolie suspension murale

Afin de donner un peu de hauteur à votre DIY terrarium, vous pouvez vous amuser à le suspendre. Il existe des récipients spécialement conçus pour cela. Mais vous pouvez également faire appel à votre imagination et inventer une nouvelle manière de créer une suspension végétale comme cela a été fait ci-dessous.

Terrarium Mural – Laura Gummerman viaA Beautiful Mess

Un petit jardin d’intérieur aux accents géométriques

Il s’agit sans doute de la version du DIY terrarium que l’on a le plus souvent vu. Pourtant, je n’arrive pas à m’en lasser. Ce que j’adore, c’est la présence abondante mais discrète de la géométrie. En effet, entre les plantes elles-même et le bocal, on ne cesse de remarquer un certain rythme.

Il en ressort alors a une sorte d’harmonie naturelle assez fascinante, presque trop parfaite finalement !

Dzina Belskaya – Shutterstock

DIY terrarium : façonner votre petit bout de nature à votre guise

Pour le coup, cela sort de mon champ de compétence. Mais si certains d’entre vous se sentent d’attaque, ils peuvent toujours essayer de reproduire ce DIY terrarium.

Non, vous ne rêvez pas, c’est bien une cascade. Le moins que l’on puisse dire, c’est que l’art du travail de la résine a été maitrisé à la perfection ! La couleur, les mouvements, la mousse : on se laisserait prendre à croire qu’il y a vraiment de l’eau qui coule.

Terrarium Cascade –Doodle Bird.

Vous aimerez peut-être aussi