Dernièrement, je vous ai montré une approche écoresponsable au sein de la maison, grâce à des produits d’entretien fait soi-même ou encore des produits de beauté. Il est temps de s’attaquer à votre jardin, en essayant d’appliquer des méthodes sans pesticide et éviter les traitements toujours plus toxiques et nocifs. Mais je sais que parfois la nature est dure à dompter, et c’est pourquoi nous avons parfois l’impression d’être obligés de se rabattre sur des produits chimiques. Mais cette fois-ci je vais vous donner quelques astuces pour entretenir un jardin bio avec des alternatives éco-friendly.

Ne consommer que des produits écolabellisés

Je commence par cette astuce, qui je dois dire est primordiale au sein d’un jardin écolo même en ville. On bannit de son cabanon ou garage tous les produits soi-disant miracles qui viennent faire du mal à notre santé, celle de nos animaux et bien entendu celle de notre planète.

Quand on utilise ces produits chimiques, on brise la chaîne de l’écosystème. D’autant plus que vous faites fuir les insectes. Vous allez me dire que c’est le but cherché. J’entends bien. Cependant, les insectes pollinisateurs vont eux aussi se sentir repoussés. Et si vous souhaitez avoir un jardin rempli de jolies fleurs, je pense qu’il serait mieux pour vous de vous réconcilier avec les abeilles.

Un jardin bien entretenu est un lieu où la biodiversité est avant tout préservée. Visualisez votre jardin, comme un écosystème complet. Vous verrez par la suite que les solutions que je vais vous apporter ne sont qu’un petit coup de pouce, la nature s’occupera du reste. N’oubliez pas que sans l’homme elle se débrouille très bien, alors laissez-la faire.

Les bonnes vieilles recettes

Le savon noir

Ce produit naturel très utilisé pour le ménage, peut aussi avoir une utilisation pour le jardin. En effet, le savon noir détient des vertus antibactériennes et insecticides.

Effectivement, c’est un produit idéal pour préserver un jardin bio en ville comme à la campagne. Il vous aidera à lutter contre les pucerons, l’araignée rouge, les cochenilles, les psylles… Personnellement, il a sauvé le rosier de mon balcon parisien.

Pour l’utiliser, il vous suffit d’ajouter 5 cuillères à soupe de savon noir dans 1L d’eau tiède. Une fois la solution mélangée, vous pouvez la pulvériser sur les plantes. N’oubliez pas d’en mettre sous le dessous des feuilles.

savon noir repousse les fourmis naturellement écoresponsable jardin - blog déco - clematc

Les coquilles d’oeuf : une barrière naturelle anti-insectes visqueux

Les escargots et surtout les limaces ne viendront plus manger vos feuilles grâce aux coquilles d’oeuf. Il vous suffit de les casser au préalable puis de les éparpiller autour de vos plantations.

coquille oeuf pour protéger vos plantations des escargots limaces - blog déco - clemaroundthecorner

Les cendres de bois enrichissent votre sol

Pour ceux qui réalisent des feux de cheminée, récupérez vos cendres. Bien entendu, elles doivent être issue de bois non traité et non peint, afin que vos plantes puissent les assimiler sans être contaminées.

Les résidus de combustion sont employés pour enrichir les sols. Pour cela il vous faudra disperser les cendres autour de vos massifs puis ratissés doucement pour que celles-ci pénètrent un peu. Mais vous pouvez aussi vous en servir pour repousser les limaces et les escargots. Il vous faudra entourer votre plante d’un petit cercle de cendres.

cendres de bois pour le jardin engrais et fait fuir les escargot et limaces de vos plantes - clematc

On économise l’eau dans un jardin bio

Si on peut économiser cette ressource naturelle, alors faisons-le. En plus de cela ce n’est pas bien difficile. Quelques précautions sont à prendre pour limiter l’utilisation du robinet.

Dans un premier, temps vous pouvez installer dans votre jardin un récupérateur d’eau. Vous serez d’autant plus heureux de l’avoir sous le coude durant les périodes de sécheresse. En plus l’eau de pluie est gratuite, sans calcaire et chlore.

récupérateur eau pluie design jardin robinet pratique - blog déco

1 – Amazon // 2 – Garantia // 3 –  Prosperplast // 4 – Camif // 5 – La Redoute.

Aussi, espacez les tontes, de sorte à ce que le sol ne dessèche pas trop vite. Le paillage est aussi très utilisé pour économiser l’eau. Cette technique consiste à recouvrir vos plantations d’une couche végétale ou minérale. Cela permettra de maintenir l’humidité au sol et surtout limiter le désherbage. Il existe différents types de paillages : les résidus de tontes, la paille, les végétaux broyés ou encore les graviers.

économiser l eau du jardin grâce au paillage et a l espace des tontes - blog déco - clematc

On sème son compost

Si on souhaite avoir un jardin bio en ville, il faut absolument avoir un compost. Déjà, vous réduirez considérablement vos déchets, chose assez importante. Mais surtout vous leur donnerez une seconde vie. Une fois votre compost arrivé à maturation, vous pouvez entourer vos plantes et massifs pour enrichir le sol et améliorer sa structure, ce qui lui permet d’être plus fertile.

poubelle tri sélectif compost quel déchet infographie clem around the corner

Potions magiques et recettes naturelles pour le jardin bio

Concoctez vous-même des recettes naturelles qui viendront vous aider pour entretenir votre jardin bio.

Créez votre insecticide grâce à de l’ail. C’est en la macérant pendant une journée dans de l’eau à température ambiante, puis en filtrant le tout, que vous obtiendrez votre insecticide. Notez aussi que c’est un très bon fongicide.

Repoussez les limaces, les mulots et aussi les chats avec de la rue fétide. Il vous suffit simplement de la frotter contre les endroits que vous souhaitez protéger de ces envahisseurs.

Pour stimuler la croissance de vos plantes, utilisez du pissenlit, des orties ou de la consoude. Pour cela il faudra les préparer en purin. Il vous faudra mélanger dans 5 L d’eau environ 500g de feuilles hachées, et ce durant 1 semaine. Si vous souhaitez éviter d’attirer les moustiques fermés hermétiquement votre contenant. Puis filtrer le tout.

recettes pour repousser les limaces escargots mulots et autres insectes et animaux de vos plantes - blog déco - clematc

On opte pour des combinaisons gagnantes pour un jardin bio !

Bien entendu, la nature elle-même répond à certains de nos problèmes au sein du jardin. Et vous connaissez surement le dicton : « Lorsque deux forces sont jointes, leur efficacité est double ». Eh bien, ceci est la même chose pour nos chères amies les plantes. C’est ce qu’on appelle des plantes compagnes ou répulsives. Voici quelques combinaisons gagnantes :

  • Les carottes rendent aimable, mais repoussent aussi la mouche de l’oignon et la teigne du poireau, à cause de leurs odeurs. Avant de les semer, mélangez du marc de café au terreau afin de repousser la mouche de la carotte. ?
  • Pour éloigner les papillons, limaces et escargots de vos plantations optez pour de la sauge, du thym, de la moutarde, du romarin, des tomates, des trèfles, du céleri ou encore du persil.
  • Pour protéger vos framboisiers du ver du framboisier, le myosotis est un excellent répulsif, qui vient empêcher la prolifération de ce dernier grâce à son odeur.
  • Protégez vos choux des mouches blanches avec de l’hysope. En plus de cela les abeilles et papillons l’adorent.
  • De la menthe verte ou poivrée aux pieds des rosiers repousse les pucerons.
  • Pour éviter les fourmis, limaces, escargots et pucerons, la lavande sera un de vos alliés. N’hésitez donc pas à en disposer à côté des rosiers.
  • Éloignez les limaces de vos plantations de salades grâce à du fenouil planté à proximité
  • Pour déplaire au plus grand nombre, on opte pour l’absinthe ou armoise. Pour protéger vos groseilliers des prédateurs plantez en autour.
lavender lavande combinaisons gagnante jardin bio biodiversités repousser les insectes - blog déco - clemaroundthecorner

On appâte les prédateurs

C’est une autre sorte de combinaison, sauf qu’ici, ces plantes vont servir d’appâts. Dans ce cas, il ne faudra pas les disposer aux côtés des plantations à protéger, car cela viendrait attirer les prédateurs vers vos plantations et non les en éloigner. Mais il ne faut pas non plus les placer trop loin. Voici une petite liste exhaustive de vos futurs meilleurs appâts dans votre jardin bio :

capucines fleurs orange jaune jardin bio astuces écolo - blog déco - clematc

Les insectes auxiliaires pour un jardin bio

Attirer certains insectes dans votre jardin peut être un recours écologique et surtout ce moyen ne vise pas à exterminer les nuisibles, mais avant tout à maintenir un niveau supportable pour vos plantes. Pour cela certains insectes plus ou moins appréciés de l’homme viendront potentiellement vous aider.

Coccinelles

Les coccinelles sont bien connues en tant que mangeuses de pucerons. En effet, une coccinelle consomme en moyenne 50 pucerons par jour. Alors si vous souhaitez être aidés par ce bel insecte rouge aux points noirs, attirez les avec de l’achillée et de la tanaisie. En effet, elle aime y pondre ses oeufs.

coccinelle mangeur pucerons insectes extérieur nature biodiversité - clematc

Guêpes

Moins appréciée que la coccinelle, certes, mais la guêpe est un grand prédateur pour la majorité des insectes. Pucerons, mouches et même les chenilles n’auront qu’à bien se tenir, ou plutôt déguerpir. Pour les attirer vers vos plantations, privilégiez des plantes mellifères telles que du fenouil, de l’hysope

Guêpe insecte auxiliaire jardin bio - blog déco - clematc

Libellules

Bien plus aimée que la guêpe, la libellule est aussi redoutable que cette dernière. En effet, elle est un des plus dangereux prédateurs d’insectes. Car tout ce qui se trouve sur son chemin devient ensuite son repas. Chenilles, cochenilles, mites, et même papillons, peuvent se retrouver coincés entre les pattes de cet insecte au corps allongé.

libellule insecte auxiliaire mangeur insecte - blog déco - clemaroundthecorner

Bien d’autres pourront vous aider, tel que les abeilles, chrysopes, sauterelles… Pour cela il faut juste leur procurer un lieu agréable où ils pourront se nourrir mais aussi hiberner. C’est pourquoi, il est aussi recommandé d’installer dans son jardin bio un hôtel pour insectes.

fabriquer un hotel insecte design bois jardin écoresponsable diy

1 – Amazon // 2 – Nature & Découvertes // 3 – Aubry Gaspar // 4 – La Redoute

5 – CDiscount // 6 – Nature & Découvertes // 7 – Amazon // 8 – Aubry Gaspar.

Vous pouvez aussi fabriquer vous-même votre hôtel à insectes.

 

Hotel insectes à fabriquer soi-même blog diy écolo clem around the corner
Source : www.transjardins.org

Vous aimerez peut-être aussi