Ce n’est pas parce que l’on vit en plein coeur d’une métropole que l’on ne peut pas avoir un joli coin de verdure. Entre plantes mellifères pour nourrir nos amis les abeilles, arbres fruitiers et pommes de terre parisienne voici comment avoir un potager en ville.

Lorsque nous avons emménagé dans l’appartement que nous occupons encore actuellement, au coeur du 12 ème arrondissement de Paris , de nouveaux projets se sont offerts à nous. En effet, nous disposons d’un bel espace extérieur de 20 mètres carrés. Alors, citadins que nous sommes, nous avons rapidement dû apprendre comment fleurir ce grand balcon pour créer un bel espace ressourçant.

Nous avons tout de suite opté pour la marque Elho qui fabriques ces pots à partir de déchets plastiques. Puis, pour les plantes, je suis plus arbustes que fleurs, nous avons été assez classiques : olivier, eucalyptus, rosiers…

Mais depuis, un hiver a passé, certaines plantations n’ont pas survécu et nous nous connaissons mieux. Alors ce printemps a été synonyme de potager en ville !

Aussi si vous souhaitez faire pousser des plantes aromatiques dans votre cuisine pour devenir un vrai cordon bleu et suivre mes recettes, je vous invite à consulter l’article sur les potagers connectés et comment jardiner en appartement.

Potager en ville : des fruits

La douceur de la fraise

Nous avons donc commencé par le grand classique : les fraises. Les plants nous ont été offert par un voisin qui voyait son fraisier grandir, grandir, grandir.

La plantation se fait donc hors-sol. Le fraisier aime beaucoup l’eau. Il faut donc un bon dispositif de drainage. J’ai choisi de les déposer dans une jardinière. Il est possible de planter à peu près tous les 20 centimètres. Il est préférable de choisir un substrat horticole : drainant et rétenteur d’eau.

planter fraise en pot jardinière - blog déco - clem around the corner

Voici les deux jardinières que je trouve bien adaptées à ce type de plantation. La première, Corsica permet de fleurir les deux côtés de la balustrade. La seconde Greenville est issue de ma collection coup de coeur d’Elho. Le pot dispose d’un réservoir d’eau intégré, pour que vos plantes n’aient jamais soif. De plus, il est monté sur de discrètes roulettes si vous avez besoin de déplacer votre jardinière pour nettoyer le sol de votre terrasse. Et je peux vous promettre que cela fait la différence !

Une limonade maison pour 2021

Chez nous l’objectif est clair : avoir de bons gros citrons l’été prochain pour faire une soirée lemonade ! Le chemin est encore long mais tout se passe déjà pour le mieux. Notre citronnier nous propose déjà un beau citron et des petits frères semblent vouloir grandir.

J’ai fait l’acquisition de ce citronnier au début du printemps auprès d’une jardinerie. Je lui ai donné de l’engrais spécial agrumes. Chose qu’il faut vraisemblablement répéter régulièrement. Et je l’ai rempoté dans un pot rehaussé car je le voulais surelevé ! Il sera sublime dans un pot Loft urban si vous voulez lui donner beaucoup de terre. Au contraire si vous aimez la hauteur mais manquez de terreau, Pure soft est parfait avec son fond rehaussé !

faire pousser citron paris arbre fruitier conseil citronnier

Potager en ville, cultivez des tomates en pot

Là encore ce sont des voisins, d’autres voisins, mais des habitants de mon immeuble parisien qui sont venus diner chez moi un soir les bras chargés de petits pieds de tomates ! Cette fois-ci j’ai opté pour la collection développée justement pour ce type de projet : un pot rond pour tomates équipé d’un treillis circulaire. Il est facile d’entretien grâce au réservoir d’eau intégré et mes petits plants semblent s’y épanouir pleinement.

Néanmoins, si vos ambitions sont plus grandes, la marque hollandaise propose aussi une version jardinière et même un potager sur pied !

Et des légumes !

Potager en ville : comment faire pousser des pommes de terre en pot sur votre balcon

Nous n’avons pas pour le moment lancé la culture de légumes dans notre potager en ville. Néanmoins, je sais qu’une voisine de terrasse y fait pousser des pommes de terre. C’est un excellent choix.

En effet, cela fait partie des cultures assez faciles à mettre en oeuvre et qui ne sont pas trop capricieuses. Il faudra faire vos plantations fin mars, début avril. L’astuce est de surveiller les lilas : dès qu’ils fleurissent, il est temps de vous occuper de vos futures pommes de terre !

Le terrain doit être bien ensoleillé car la pomme de terre a besoin de soleil pour bien se développer.

Pour il vous faut :

  • Un grand pot Elho spécialement imaginé pour ce type de culture (Amazon)
  • 2 tubercules de pommes de terre prêtes à planter
  • De billes d’argile
  • Et de terreau spécial potager

Le pot doit être percé pour évacuer l’eau en excès. Si ce n’est pas le cas, ajoutez 4-5 trous à l’aide d’une perceuse. Puis, déposez un lit de 5 cm de billes d’argile. Ajoutez du terreau jusqu’à la moitié du pot.

Ensuite, creusez deux trous assez distants pour y déposez les tubercules germes vers le haut. Rebouchez les trous et arrosez. Finalement, placez votre pot au soleil et sous la pluie.

Un mois plus tard, le feuillage aura bien poussé. Il est donc temps de le buter. Il s’agit là de le couvrir de terre pour le protéger du soleil. Rajoutez donc du terreau dans votre pot de façon à ne laisser dépasser que 5 centimètres de feuilles environ. Puis reprenez les bains de soleil et l’arrosage régulier.

Vous pouvez débuter la récolte lorsque le feuillage est totalement jauni.

potager en ville culture pomme de terre avis conseil pot elho test

Pot en vente sur Amazon.

Place au concours !

Je vous ai préparer un joli assortiment de pots de ma collection préférée : Greenville. Elle vous accompagnera en intérieur comme en extérieur. Je vous propose donc de tenter votre chance de la remporter et recevoir un joli colis dès le mois d’aout. Pour cela, vous n’avez qu’à remplir le formulaire ci-dessous. Le gagnant sera contacté par email.

Vous aimerez peut-être aussi