Deco loft, Visite

Visite – Une maison loft avec terrasse à Pantin

loft intérieur rouge

Parfois, mes amis qui ont fait le grand saut me rendent jalouse.

Il est vrai qu’il fallait oser !

Mais le résultat est là. Passer le périph vous permet souvent de gagner « quelques » précieux mètres carrés, parfois un même un morceau de verdure.

Ma copine Gabrielle a récemment remué le couteau dans la plaie en passant de 25m2 dans le 18ème à 115m2 quelque part de l’autre côté du périphérique.

Aujourd’hui, coup de grâce en voyant les photos de cette maison loft avec terrasse à Pantin.

L’entrée : premier point fort de cette jolie propriété de 120 mètres carrés. Histoire de vous mettre directement dans le bain, l’accès à la maison se fait par une terrasse de 50 mètres carrés. De quoi mettre un barbecue, une table en teck pour diner à 8, un salon de jardin pour les enfants (celui des adultes sera ailleurs, patience, patience), une dizaine de fauteuils suspendus… Le rêve.

Les actuels propriétaire ont choisis d’y rajouter un escabeau et un diable. Chacun son truc.

Une maison loft avec terrasse à pantin

 

À l’intérieur, le loft réserve un grand salon, une cuisine ouverte sur la salle à manger très typiques.

maison loft style indus industriel paris salon  maison loft style indus industriel paris salon escalier. maison loft style indus industriel paris cuisine ouverte.

 

Côté nuit, une suite parentale et deux chambres sous les toits.

maison loft style indus industriel paris chambre.

salle de bain style industriel materiaux bruts.

chambre d'invites sous les toits.

 

Place au patio. Car oui, le titre de mon article aurais du être « maison loft avec terrasse à Pantin qui a même un patio ». Cela aurait sans doute été plus honnête de ma part.

Donc voilà le patio, où j’installerais mon salon de jardin.

maison loft avec terrasse à Pantin patio

 

La maison est à vendre. Si je pouvais, elle serait mienne. Mais j’ai quand même un doute : y-a t’il des Velib’ à Pantin ?

Une maison loft avec terrasse et patio à pantin.

Photo credit : Espaces Atypiques

 

Commentaires

comments