On en parle, on l’admire et on rêve d’en avoir toute une collection pour le simple plaisir des yeux. Mais en fait, comment faire un bullet journal ? Aujourd’hui, j’ai décidé de m’atteler à l’écriture d’un article sur ce petit outil qui a, il me semble, envahi le quotidien de certaines personnes (dont le mien d’ailleurs, dans un certain sens du moins).

Cela n’a pas dû vous échapper. Depuis déjà un petit moment, je me suis attelée à la réalisation de vidéos où je crée des pages d’inspirations pour bullet journal. D’ailleurs, on peut dire que ça a plutôt été un succès. On a depuis largement dépassé le million de vues sur chacune des vidéos via Pinterest ! Et vous êtes de plus en plus nombreux à tester mes propositions et à partager vos réalisations. Preuve donc qu’il y a matière à parler de bullet journal.

Tangled Bliss

Je dois cependant vous avouer quelque chose : je n’en tiens pas un de façon régulière. Mais ça ne saurait tarder. D’ailleurs, c’est un peu la raison pour laquelle j’écris cet article aujourd’hui sur comment faire un bullet journal. Car j’ai envie de m’y mettre sérieusement. Et comme je ne suis sûrement pas la seule, j’ai pensé que mes recherches pourraient profiter à plusieurs personnes. Donc si vous être prêt, c’est parti : en avant pour la création de notre tout premier bujo !

Qu’est ce qu’un bullet journal ?

Un bullet journal (à prononcer « boulette journal ») est en réalité bien plus qu’un petit carnet de notes. C’est un véritable système d’organisation analogique, simple, et personnalisable à souhait.

Il est introduit par le designer New-Yorkais Ryder Carroll aux alentours des années 2010. Il sortira d’ailleurs un livre The Bullet Journal Method (Amazon), afin de nous guider dans cette démarche d’organisation.

Pour lui, « le bullet journal sert à organiser le chaos de nos vies ». Une phrase peut être un peu forte mais qui néanmoins fait sens quand on y réfléchit bien. Cette méthode (qu’il ne faut d’ailleurs pas confondre celle-ci avec le moyen utilisé pour la mettre en oeuvre : le carnet) consiste donc à faire prendre conscience de quelle manière une personne investit son temps et son énergie, pour ensuite pouvoir mieux ou différemment gérer ces deux ressources.

Ainsi, un bujo est personnalisable à l’infini dans son fond. (Comme dans sa forme, mais ça nous en parlerons plus tard.) En effet, il s’adapte à qui vous êtes et donc, à vos besoins. Il pourra alors prendre plutôt la forme d’un agenda pour certains, de rappel de ses objectifs de vie pour d’autres ou encore de journal intime. C’est vous qui décidez ce que sera votre bullet journal !

Cependant, il y a bien quelque chose qui rassemble toutes les formes possibles et inimaginables. En bref, un bujo garde une trace du passé, organise le présent et prévoit le futur. Et à cette grande mission s’ajoutent alors quelques petites formalités. Tout cela afin de créer un outil véritablement utile (et pas un énième carnet qui ne servira que 2 ou 3 fois).

Comment faire un bullet journal : les bases

Bien commencer son bullet journal

Matériel nécessaire

L’indispensable pour commencer un bujo (trouvé sur Amazon) :

Ce qu’il faut pour un bullet journal parfait (là encore, tout est disponible sur Amazon):

Les premiers pas vers une vie mieux organisée

Vous êtes prêt ? Car nous sommes sur le point de commencer notre bullet journal !

Tout d’abord je vous invite à ouvrir votre carnet à la première double page. C’est là que vous allez créer votre index. Il s’agit de l’endroit où vous allez renseigner les sujets traités dans votre bullet journal pour mieux les retrouver.

Puis, sur la double page suivante, vous allez créer votre légende. C’est ici que vous devez noter tous les petits signes et les abréviations que vous utiliserez ainsi que leur signification. Une fois que cela est fait, reportez la présence de ces deux pages dans votre index !

Planifier pour plus de productivité

Trois plannings essentiels pour bien commencer son bujo

Maintenant, nous allons attaquer la réalisation d’un calendrier annuel, afin d’avoir une vision claire de la période dans laquelle nous sommes. Il y a plusieurs manières de le faire et vous trouverez beaucoup d’idées en fouillant çà et là sur internet. Néanmoins, je vous conseille de faire tenir vos 12 mois sur une même page ou bien sur une double page. Vous aurez ainsi une meilleure visibilité.

comment faire un bullet journal planning annuel idée calligraphie astuce organisation - blog déco - clem around the corner
Manayin

Ensuite, il convient de créer un calendrier mensuel. Sur la page de gauche, inscrivez les numéros des jours du moins, ainsi que la première lettre du jour, le tout en colonne. À droite, lister toutes les choses que vous devez accomplir dans le mois. Bien sûr, vous pouvez adaptez cette méthode à une autre forme. Ce que l’on voit beaucoup sont notamment ce genre de versions qui ressemblent plutôt à de petits calendriers.

Tournez la page. C’est là que nous allons inscrire notre planning journalier. Après avoir inscrit les 7 jours de la semaine sur la nouvelle double page, classez vos impératifs en utilisant votre légende personnelle. Par exemple, un petit point peut indiquer une tâche à effectuer. Et une bulle peut illustrer un évènement et un tiret un rappel. De même, vous pouvez indiquez en amont de chaque entrée si celle-ci est importante : en la surlignant d’une certaine couleur par exemple ou bien en dessinant une petite étoile en début de ligne. À vous de voir comment vous fonctionnez le mieux !

Mais ce qui est intéressant, c’est voir comment les trois plannings se coordonnent… Et pour cela, il faut déjà commencer par les tenir à jour en suivant votre légende personnelle. Par exemple, rayé une tâche lorsqu’elle est effectuée, soulignez-la si elle est reportée, etc.

Comment faire un bullet journal cohérent : coordonner ses plannings

C’est là tout l’art du bullet journal. Faire travailler tout ce que vous rentrer dans votre carnet pour créer un tout riche de sens.

Pour cela, après avoir terminé un mois (et donc environ 4 doubles pages de plannings journaliers) vous devez préparer celui qui arrive. Pour cela, il vous faut faire une rétrospective du mois que vous venez de passer. Ce qui permettra d’évaluer ce qu’il vous reste à faire. Là, Ryder Carroll nous conseille deux choses. Si une tâche n’a pas été effectuée mais doit l’être à court terme, reportez là sur votre nouveau planning mensuel. Si elle doit en revanche l’être à une échéance plus longue, notez là dans le planning annuel dans la case du mois correspondant afin de ne pas l’oublier. Et si celle-ci ne mérite finalement pas votre temps : débarrassez-vous-en (et signifiez-le, c’est important).

Au fur et à mesure, vous allez sûrement voir apparaître des tâches reliées entre elles. Et afin d’encore mieux les organiser, il nous faut créer des collections ! (PS : n’oubliez pas de numéroter les pages au fur et à mesure et de tout rentrer dans votre annexe !)

Comment faire un bullet journal : les collections pour organiser des tâches similaires.

Pour éviter de s’éparpiller, il est important de créer des collections. Il s’agit de listes regroupant toutes les notes, tâches ou rendez-vous similaires ou du moins, qui se rapportent à un même sujet.

Par exemple, c’est un bon moyen de rassembler tout ce qui concerne votre santé : vos rendez-vous médicaux, ce que vous voulez demander à votre médecin la prochaine fois que vous le verrez, etc. Prendre une telle habitude vous permettra notamment de pouvoir faire « d’une pierre deux coups » assez souvent, et ainsi devenir plus productif.

comment faire un bullet journal bujo bullet journal self care tracker list page idée collection - blog déco - clem around the corneret journal self care tracker list page idée collection

Je vous conseille alors de créer ces collections à la fin de votre carnet afin de pouvoir les remplir au fil de l’année. Ce qui aura également pour conséquence de vous apporter beaucoup de satisfaction au fur et à mesure que vous verrez les tâches s’accomplir.

Mais un bullet journal ne sert pas qu’à vous rappeler vos obligations. Il doit également vous inspirer et vous motiver à réaliser vos projets les plus fous comme les plus petits mais qui parfois comptent beaucoup.

Comment faire un bullet journal : les trackers

Je vous disais plus haut que le bujo était un objet personnalisable. Et bien, voici l’une des étapes de cette dite personnalisation : la création de trackers.

Là, clairement, je ne peux vous conseiller une chose : réfléchir à ce que sont vos objectifs, aux (bonnes) habitudes que vous aimeriez prendre. Car c’est un peu à cela que servent ces petits calendriers à thème. Ils sont là pour vous aider à adopter une pratique. Ou en tout cas en premier lieu à vous faire prendre conscience d’une autre et ainsi, pouvoir essayer de la modifier si tel est votre souhait.

Je m’explique. Vous trouvez que vous ne buvez pas assez d’eau dans la journée ? C’est quelque chose que vous aimeriez vraiment changer car cela affecte négativement votre santé ? Faites un tracker d’eau ! Sur une page, créer un petit calendrier annuel comme illustré ci-dessous que vous remplirez au fur et à mesure. Pour cet exemple, vous pouvez colorier les cases dans différentes teintes de bleu en fonction de la quantité d’eau consommé dans la journée. Ainsi, vous aurez une vision claire sur le mois, puis l’année. Et vous serez d’autant plus motivé à vous améliorer que vous pourrez littéralement voir vos progrès.

Vous pouvez transposer cette méthode à à peu près touts vos objectifs : sport, lecture, méditation ou encore ménage. À vous de voir quelles petites choses de votre quotidien vous aimeriez changer. Ou bien quels grands rêves vous aimeriez réaliser et comment, grâce à des efforts réguliers, vous pourriez les atteindre.

Mais pour être honnête, ce qui frappe en premier dans un bullet journal, ce n’est souvent pas (que) l’organisation du carnet. Souvent, en tout cas en ce qui me concerne, c’est son esthétique.

Le bujo : à la fois utile et esthétique

Que vous soyez plutôt minimaliste, fan de Disney ou novice en aquarelle, il y a mille et une façons de rendre votre bullet journal encore plus personnel.

Mais concernant cette partie de l’article, je n’ai pas tellement de conseils à vous donner. Car c’est plutôt une question de goût. En revanche, je peux vous donner des idées. Je vous invite donc à jeter un coup d’oeil à mon article dédié à la calligraphie pour bullet journal. Mais aussi, vous pouvez jeter un coup d’oeil aux vidéos disponibles sur ma chaîne Youtube. J’y donne des idées d’illustrations selon le mois de l’année.

Pour terminer, si je devais vous donner un dernier conseil, ce serait le suivant. Faites simple. Ne cherchez pas à tout prix à imiter ces sublimes compositions que l’on peut voir sur Instagram ou Pinterest. Même si je l’avoue, j’ai été la première à essayer quand je me suis lancée dans la réalisation de mes vidéos. L’important, c’est avant tout que votre bujo vous aide à y voir plus clair afin d’atteindre vos objectifs. Que ce soit un véritable petit musée de vos prouesses artistique, ça, on verra plus tard !

Vous aimerez peut-être aussi