Je rentre tout juste du lancement des D’Days. Une semaine très spéciale durant laquelle une multitude d’événements vont se dérouler dans le Grand Paris (Paris, Saint Ouen et Pantin). Un festival du design créé il y a 15 ans, ouvert à tous et gratuit.

Le lancement se tenait au Musée des Arts Décoratifs. Tout n’a pas parfaitement commencé… Devant le musée, un vigil filtrait l’entrée. « Carte de Presse. – Je suis blogueuse, je n’en ai pas. Vous voulez voir ma carte de visite ? – Carte de Presse, c’est réservé à la Presse. – Le mail de la responsable RP de l’évènement vous irait ? – Non désolé. » Je me retourne désespérée vers ma voisine qui s’était faite elle aussi refuser l’accès. Une copine blogueuse ? Non, une journaliste d’Architectural Digest USA qui ne connaissait pas le concept de la carte de Presse et qui ne parlait pas un mot de français.

Soudain, l’équipe d’accueil intervient et fais cesser le malentendu. Hannah et moi entrons donc dans le musée.

Continuer

La nuit de la déco n’a peut être pas eu le succès escompté. En tout cas, à titre personnel, j’ai plutôt réussie ma soirée.

Vendredi dernier se tenait partout en France la nuit de la déco. Si dans certaines villes la mobilisation des boutiques indépendantes étaient importantes, à Paris la fête des voisins a mieux fonctionné.

Dans ma résidence, mon gardien étant en arrêt maladie, nous attendons son retour pour festoyer. Donc je n’ai eu aucun dilemne.

J’avais prévu de visiter les deux boutiques situées pas trop loin de chez moi. Mais mon programme a été transformé en « je me sens bien ici je reste ».

J’ai donc passé l’intégralité de ma soirée chez Abat-Jour-Déco, le spécialiste de l’abat-jour sur mesure.

Continuer