A l’automne, on descend mes robes estivales à la cave pour remonter les habits de grand froid. C’est un des deux week-ends de l’année où nous sommes trop contents d’avoir un ascenseur géant pour ne pas avoir à faire 4.000 allers-retours. En effet, tous nos bacs navettes rentrent dans le même voyage et ça change un peu tout. Je suis ainsi habillée pour l’hiver, au sens littéral. Et par la même occasion, je troque les quelques éléments estivaux de ma déco par des choses plus hygge, cosy, cocooning aka des trucs moelleux que me donneront pas envie de mettre le nez dehors.

Continuer